Vous recherchez un programme de détoxification efficace, appuyé par la science ? Alors, vous allez adorer ces astuces scientifiques

Peut-on réellement améliorer notre santé dès aujourd’hui ? Comment peut-on favoriser les capacités de notre organisme à guérir, éliminer les toxines et nous protéger contre la quantité grandissante de substances chimiques présents dans notre alimentation, des toxines et des virus présents dans l’air ambiant, dans nos foyers ou sur les nombreux objets que nous utilisons au quotidien ?

Est-il vraiment nécessaire de se détoxifier ? De quelle manière peut-on utiliser les ressources issues de la science pour nous protéger contre cette multitude de toxines auxquelles nous sommes exposées quotidiennement ? Nous répondrons aujourd’hui à toutes ces questions et aborderons les éventuels problèmes rencontrés lorsque nous tentons de détoxifier notre corps.

Tout d’abord, retraçons l’histoire de la détoxification. Quels sont les mécanismes biologiques impliqués dans la détoxification ? Devons-nous impérativement favoriser le mécanisme naturel de détoxification de l’organisme ?

La détoxification est un processus naturel effectué par l’organisme pour éliminer les déchets ou les toxines. C’est un processus clé sans lequel le corps ne pourrait pas survivre.

Elle fait intervenir l’utilisation de méthodes largement utilisées au cours des 100 dernières années. Elle implique entre autres des vomissements, de la transpiration, des laxatifs et des expectorants, des astringents ou encore des stimulants lymphatiques.

La détoxification était déjà utilisée il y a plus de 100 ans, lorsque l’exposition aux toxines était mille fois inférieure à celle d’aujourd’hui. Le siècle dernier est caractérisé par un degré de toxicité élevé, en comptant plus de 10 000 substances chimiques toxiques dans l’air, l’eau et l’alimentation sans oublier les particules radioactives provenant de bombes atomiques. De plus, le développement des technologies telles que les téléphones portables et les ordinateurs ont dangereusement augmenté la quantité de CEM à laquelle nous sommes quotidiennement exposés. En effet, cette pollution électromagnétique interfère avec le champ électromagnétique naturel de notre corps. Le Dr Klinghart a d’ailleurs écrit un article étonnant et détaillé, qui met l’accent sur l’électrosmog et ses effets sur le corps. Vous pouvez le lire ici. [Anglais]

Pourquoi est-ce que j’insiste sur les effets d’une exposition excessive au CEM ? Et bien, selon le Dr. Klinghardt, le processus de détoxification du corps est considérablement ralenti par les CEM. Les toxines sont sensibles aux radiations électromagnétiques. Nous sommes exposés à du cadmium provenant des gaz d’échappement des voitures, du mercure provenant des amalgames dentaires ou même de la consommation de poisson, du fer provenant de la viande. Le cadmium, le fer et le mercure entrent en résonance avec le WI-FI. Ainsi, une détoxification efficace consistera à éliminer les métaux de notre corps tout en réduisant l’exposition aux radiations électromagnétiques.

Notre organisme est doté de ses propres organes de détoxication tels que le foie et les reins. Lorsqu’ils sont surexposés à des aliments toxiques, leur capacité à éliminer les substances chimiques diminue. Le foie détoxifie votre corps en deux phases : il neutralise d’abord les produits chimiques et les décompose en petits morceaux, puis il les lie à différentes molécules, de sorte que les toxines soient excrétées dans la bile, l’urine ou les selles. Comment peut-on stimuler la production de bile par le foie ? Un moyen simple et peu coûteux consiste à stimuler le nerf pneumogastrique (le système parasympathique responsable du repos et de la digestion) par le biais d’un régime alimentaire riche en aliments amers. Pissenlits, légumes verts, pamplemousses, café, chocolat, réglisse, gingembre, écorce d’orange, curcuma, menthe poivrée, fenouil font tous partie de cette catégorie alimentaire. Ils stimulent les sucs digestifs, réduisent les envies de sucre et régulent l’insuline avec un effet direct sur le SNA (système nerveux autonome).

Un SNA équilibré avec un système parasympathique stimulé est la clé d’une bonne détoxification. Dans un état de fuite ou de lutte, l’énergie est puisée au niveau du système digestif, du foie, des reins et de la peau. Tous ces organes jouent un rôle important dans la détoxification.

Les reins jouent également un rôle crucial en filtrant le sang et en éliminant les déchets et l’excès d’eau de l’organisme.

Le docteur Lawrence Wilson explique que selon la médecine chinoise, il existe des méthodes de détoxification yang (chaleur) et yin (froid). La méthode de la chaleur ou yang comprend des enveloppements de varech, du bouillon d’os, de la thérapie hyperthermique et toute autre méthode permettant d’augmenter la température du corps avec un effet asséchant sur le corps. La médecine moderne a également confirmé que de nombreux champignons et de nombreuses toxines, bactéries ainsi que les cellules cancéreuses étaient sensibles à la chaleur. Les globules blancs, faisant partie du système immunitaire, sont activés lorsque davantage de protéines de choc thermique sont produites. Le café, la réflexologie, les ajustements chiropratiques et le sauna infrarouge augmentent la température du corps, ce qui a un impact direct sur les protéines de choc thermique et le système immunitaire. Tous ces éléments soutiennent les mécanismes naturels de détoxification du corps.

Les méthodes pour favoriser la détoxification de l’organisme devraient inclure le soutien des organes les plus importants jouant un rôle clé dans l’élimination des toxines de l’organisme : le système lymphatique, la peau, le gros intestin, le foie, les reins et les poumons.

La vibration du corps entier est un moyen agréable et facile d’activer la circulation et le système lymphatique. Le système lymphatique est responsable du transport des toxines vers les organes d’élimination. Toute congestion lymphatique ralentira la circulation et le processus d’élimination des toxines. Les bienfaits de la vibration du corps entier comprennent : une amélioration de l’équilibre général, une fonte de graisse viscérale plus importante (là où s’accumulent le plus de toxines) comparativement à une séance de sport ordinaire et une réduction de la douleur et de l’inflammation tout en activant la circulation sanguine. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre dernier article: « 4 renforcements du système immunitaire incroyables que vous adorerez ».

Une fois que la lymphe circule et est en mesure de transporter les toxines vers les ganglions lymphatiques et les organes d’élimination, l’étape suivante devrait consister à soutenir ces organes.

Les aliments amers augmenteront la production de bile et stimuleront le nerf pneunogastrique, favorisant un système nerveux calme et détendu qui facilitera le processus de détoxification. Les vitamines B, le glutathion, les huiles de poisson, les flavonoïdes et les acides aminés des protéines favoriseront la santé du foie.

Parmi les thérapies utilisant la chaleur ou le yang pour aider considérablement à la détoxification, on retrouve le sauna ou la couverture infrarouge. La fatigue, le stress, la diminution de l’activité thyroïdienne réduisent la température corporelle. Les extrémités froides sont également le résultat d’une mauvaise circulation sanguine et d’un système nerveux hyperactif. Un fait intéressant dont beaucoup ignorent est que les personnes déprimées ont souvent une température corporelle plus élevée. Cela semble contradictoire, mais en réalité, l’hyperthermie les aiderait à activer ces protéines de choc thermique qui équilibreront leur température corporelle et réduiront leur anxiété en stimulant le nerf pneumogastrique. Les PCT (protéines de choc thermique) éliminent les radicaux libres, réparent les protéines endommagées tout en soutenant les mécanismes antioxydants. La combinaison du stress thermique à de l’exercice physique est une excellente stratégie pour stimuler le système lymphatique, activer les glandes sudoripares tout en augmentant la production de PCT et en favorisant l’élimination de toxines par la peau.

Effectuer un brossage de la peau à sec, immédiatement après l’exposition à la chaleur, permet d’éliminer en grande partie les cellules mortes de la peau et de retirer tous les résidus des pores dilatés. Commencez à vous brosser des pieds vers le centre du corps, puis continuez vers les bras, le dos et le ventre.

La meilleure stratégie pour favoriser le processus de détoxification du corps consiste à combiner la chaleur et la lumière. La couverture infrarouge utilise le rayonnement infrarouge lointain qui favorise la circulation sanguine et les PCT, tandis que la lumière infrarouge proche (la moitié de l’énergie du soleil est infrarouge proche) offre des effets anti-âges, favorise la relaxation et stimule les mitochondries à fabriquer d’avantage d’énergie.

En associant la lumière rouge (pour les bienfaits anti-âges de la peau), la lumière infrarouge proche (qui améliore la fonction cellulaire) et la lumière infrarouge lointain (qui favorise la circulation) ainsi que le stress thermique (augmentation de la HSP) et les vibrations du corps entier (stress hormétique et activation du système immunitaire), vous aiderez considérablement l’organisme à se détoxifier.

En complément, essayez également le glutathion intraveineux ; cet antioxydant majeur qui favorisera la détoxification de tout le corps. Le glutathion joue un rôle important contre les espèces oxygénées réactives et favorise la détoxification du foie et des membranes cellulaires en éliminant les lipides endommagés. Pour plus d’informations sur le fonctionnement du glutathion et son rôle dans l’organisme, veuillez lire mon autre article « Thérapie IV – fortes doses de vitamine C et de glutathion… ».

Pour conclure, nous vivons à une époque où l’exposition aux toxines est de plus en plus importante, et une détoxification annuelle du corps et de l’esprit n’est donc plus une option, mais une nécessité. Quelle que soit la stratégie de détoxification que vous adopterez: en stimulant votre lymphe et votre système immunitaire par des vibrations du corps entier, en utilisant tout le spectre de la thérapie par la lumière (rouge, infrarouge proche et lointain), en optant pour de la thérapie hyperthermique ou pour de simples compléments alimentaires et aliments, il est essentiel d’investir dans la détoxification de votre organisme au moins une fois par an. Votre corps vous en remerciera !